La nature et la vigne ne sont pas confinées. "Taille tôt, taille tard, mais rien ne vaut la taille de mars" Cet adage prend aujourd'hui, avec la crise inédite que nous traversons, tout son sens. Le travail du vigneron doit se poursuivre actuellement dans une ambiance jamais vue. Chacun doit être présent dans les vignes où se fait un immense travail de préparation : La taille, opération essentielle pour la qualité du millésime à venir, dépend de différents facteurs : la fertilité du cépage, le sol, le climat, les modes de cultures, de récoltes. Cela dépend également des régions et appellations. La taille de l'hiver purge la vigne et la renforce pour la nouvelle floraison à venir. La solidarité joue à plein, avec l'appel, entendu par la population, du monde viticole à venir aider dans les vignobles. La taille terminée, il faut attacher les flèches, un long travail qui nécessite un savoir-faire et de la main-d'œuvre. Il faut terminer avant l'apparition des bourgeons. Nous avons donc une pensée pour tous les vignerons qui malgré le confinement redoublent de travail pour nous proposer dans quelques mois, encore une fois, des nectars d’exception. L’équipe Optimus Wine.